La Rhubarbe

Connue depuis l’antiquité chinoise et eurasienne et introduite durant la Renaissance par le fameux Marco Polo en Europe, la Rhubarbe fut toujours cantonnée à la pharmacopée. En effet elle était considérée uniquement comme plante médicinale.

rhubarbe-champagne-roodTout au long de cette longue période, ses formes et ses couleurs en ont fait également une plante d’ornement très appréciée dans les jardins.

Il faudra attendre la seconde moitié du XVIIIème siècle pour qu’elle soit utilisée comme espèce potagère en France et consommée sous formes de confitures, tartes, sorbets, vins, spiritueux…

Caractéristiques

rhubarbe_en-fleurLes variétés cultivées dans nos jardins présentent de grandes feuilles cordiformes allant jusqu’à 80 cm de diamètre qui sont portées par des pétioles bombés au dessus et aplati ou canaliculé au dessous. Sans soin de culture particulier, les pétioles peuvent atteindre 40 cm en longueur et 5 cm de diamètre. Seuls ces derniers sont comestibles, les feuilles sont  toxiques donc non-comestibles.

Les tiges supportant l’inflorescence sont creuses, sillonnées et portent des petits rameaux garnis de petites fleurs verdâtres.

 

Reproduction,  plantation et culture

Même si elles se trouvent en graines, les variétés de Rhubarbe ne se reproduisent pas toujours franchement par le semis ; il est préférable de les multiplier par division de la souche.

La plantation se fait à la sortie de l’hiver dans une terre ameublie et bien amendée travaillée sur 1 m à 1,5 m en tous sens. Les racines sont fragiles les premières années ; il faudra veiller à la mise en place d’un paillage en cas d’hiver rigoureux. Adultes, les pieds de Rhubarbe résisteront seuls aux gelées.

La récolte des pétioles ne commence qu’au printemps de l’année qui suit la plantation. Il est bon de savoir que l’on ne coupe pas la rhubarbe au couteau ou au sécateur, il faut arracher les pétioles à la base en appliquant un mouvement de rotation.

Un pied produira pendant 5 ans et jusqu’à plusieurs décennies si vous lui apportez, tous les ans, une bonne fumure de préférence organique. Afin d’éviter l’épuisement prématuré de vos pieds de Rhubarbe, il est conseillé de couper les tiges supportant les fleurs dès leur apparition.

Pour des pétioles plus longues et plus tendres,

2 solutions :


1 –
Au moment ou les premières feuilles apparaissent, il faut placer au dessus du pied une poterie cylindrique nommée Cloche à Rhubarbe. Les feuilles recherchant la lumière vont allongées et attendrir les pétioles !

rhubarbe-champagne-rood-22 – La seconde technique consiste à placer votre pied de Rhubarbe dans une cave fraîche et humide après l’avoir déterré avec une belle motte de terre. Vous obtiendrez le même résultat qu’avec la Cloche à Rhubarbe : privés de lumière les pétioles vont devenir beaucoup plus tendres. C’est la technique également employée pour le forçage de la Chicorée de Bruxelles qui donne le chicon (endive)

 

Quelques variétés de Rhubarbe

 

VICTORIA

rhubarbe-victoriaComme son nom le laisse le deviner, la Rhubarbe Victoria est une vieille variété anglaise âgée de plus de 175 ans. Sa végétation est vigoureuse et donne de très long et très gros pétioles verts à l’intérieur et rouges à l’extérieur.

 

 

LOWBERRY® LILIBARBER®

rhubarbe-lowberry-lilibarber-1La mini Rhubarbe Lowberry® Lilibarber® est idéale pour la culture en pot, jardinière et même balconnière à la vue de son très petit gabarit : environ 30 cm ! Se récoltant de mai à octobre, ses pétioles, trop petits pour faire des tartes ou des confitures, pourront vous servir de condiments aigres-doux ; elles apporteront une note exotique à vos recettes !

 

LIVINGSTON

rhubarbe-livingstoneLes tendres pétioles charnus et sans fil de la Rhubarbe Livingstone se récolte sans interruption du printemps jusqu’en novembre, cette variété n’a besoin d’aucune dormance estivale contrairement à la plupart des autres variétés.

 

 

AUSTRALE

rhubarbe-decorative-australePurement décorative car non-comestible, la Rhubarbe Australe vous surprendra par ses fleurs blanches et la couleur de ses feuilles rouges amarante s’exprimant sur près de 2,5 mètres.

 

 

 

sources : « Les plantes potagères » ancienne édition Vilmorin et Wikipédia

 

 

Publicités