La Sárpo : la pomme de terre qui résiste au mildiou

La pomme de terre Sárpo est souvent désignée comme un OGM. C’est faux. Elle est née de croisements entre plusieurs variétés de pommes de terre afin d’obtenir un légume naturellement résistant aux principaux virus et au mildiou. Voici son histoire…

Le mildiou : maladie de la famine

pomme de terre axona sarpo patate
Pomme de terre axona sarpo

Le mildiou est dû à un champignon microscopique qui s’attaque aux pommes de terre, aux tomates et aux vignes. Il a causé les grandes famines irlandaises du XIXème siècle. Or les habitants de l’ex-URSS consommaient beaucoup de pommes de terre.

Dans les années 1950, en Hongrie, Istavaán Sárvári, directeur du centre de recherches de Keszthely (actuelle faculté d’agriculture de l’université de Pannonie) a mené des recherches pour obtenir une variété de pomme de terre résistante aux virus les plus connus et au mildiou. Suite à un désaccord avec les autorités de l’époque, il dut abandonner le programme de recherche officiel mais poursuivit ses analyses dans la ferme familiale près du lac Balaton3. Il travailla à partir de lignée obtenue en croisant des variétés locales et des variétés sud-américaines naturellement résistantes. A sa mort en 1995, son épouse et ses fils István et Balázs Sárvári poursuivirent les recherches.

Commercialisation de la pomme de terre Sárpo

Pomme de terre mira sarpo
Pomme de terre mira sarpo

Le mildiou peut bien sûr être traité par les traitements fongicides ou la bouillie bordelaise mais si vos pommes de terre sont atteintes, il est fort à parier que la maladie se développera rapidement, surtout si la météo reste humide plusieurs jours de suite.

L’autre solution est donc de planter des pommes de terre résistantes. Les Sárpo sont commercialisées en Angleterre et en Irlande depuis 2002. Il en existe plusieurs sortes.

En France, seule la pomme de terre Sárpo Mira commence a commencé à être diffusée. Les tubercules sont de formes oblongues, avec une peau rouge lisse et une chair jaune pâle. Elle se consomme facilement en frites, pommes vapeur et purée.

pomme de terre shona sarpo patate
Pomme de terre shona sarpo

A partir du printemps 2017, d’autres types de Sárpo seront commercialisées en France.

La pomme de terre Sárpo Shona, mi-précoce, résiste non seulement au mildiou mais aussi à la gale. Ses tubercules sont ovales rond. La peau et la chair sont claires. Se dégute en purée, chips ou rôties. Idéale pour les petits jardins.

 

pomme de terre blue danube sarpo patate
Pomme de terre blue danube sarpo

La pomme de terre Sárpo Axona présente de gros tubercules roses. Le rendement est important et la conservation longue, sans germination. A noter que la chair ne se gorge pas d’huile lors de la cuisson. Idéale pour une plantation tardive en juin.

Enfin, la pomme de terre Sárpo Blue Danube se conserve très bien également. Ses tubercules sont ronds. La peau est d’un beau bleu violet et la chair est jaune claire. Les enfants l’adorent !

Quelques conseils vidéos pour cultiver les pommes de terre en pleine terre

Publicités