Des plantes qui aiment vivre ensemble ? Bizarre…

Pourtant, on a constaté depuis longtemps que certaines plantes, placées côte à côte, poussaient mieux, étaient plus vigoureuses, moins attaquées par les maladies, insectes et parasites… Les raisons en sont nombreuses.

Un pacte de non-agression

legumes01Tout d’abord, ce sont des plantes non concurrentes, c’est-à-dire qui n’occupent pas le même espace (aérien ou dans le sol), n’ont pas les mêmes besoins, ne « se font pas d’ombre ». Les plantes qui s’associent ne sont donc pas de la même famille, elles ne sont pas sensibles aux mêmes parasites, aux mêmes maladies.

Des plantes qui ravitaillent les « insectes-amis »

C’est ainsi que certaines fleurs (mufliers, soucis, doronics, asters, pourpiers, coréopsis, gaillardes…) sont appréciées par les syrphes, insectes qui se nourrissent d’autres insectes (entomophages), dont les larves détruisent les colonies de pucerons.

De nombreuses plantes dont le nectar est utilisé par les abeilles (plantes mellifères : soucis, camomille, fenouil, aneth, phacélie, sarrazin), favorisent  le développement de populations d’insectes utiles, dont les larves ou les adultes sont parasites ou prédateurs de certains ennemis des légumes (pucerons, vers gris, vers blancs, tiques, piérides, taupins, altises, charençons, mouches, aleurodes…)

Des plantes qui perturbent l’ennemi

Certains insectes ravageurs : la mouche de la carotte ou la tique du poireau, recherchent leur plante-hôte à l’odorat. C’est le cas en particulier lorsque les femelles recherchent ces plantes pour pondre. Certaines plantes à odeur forte (oignons, poireaux…) vont ainsi perturber lechemin olfactif de ces insectes à la recherche de carottes pour pondre, et vos plantations de carottes seront ainsi protégées d’une attaque massive.

Et si on les mariait ?

Les mariages réussis entre légumes et plantes aromatiques et condimentaires

avec les betteraves rouges : coriandre
avec les carottes : aneth
avec les choux : sarriette
avec les concombres : basilic
avec les haricots : sarriette
avec les laitues : cerfeuil
avec les fraisiers : ail
avec les pois : sarriette

Les mariages réussis entre légumes et fleurs

Les fleurs utiles au potager sont nombreuses : asters, pourpiers, soucis, capucines, zinnias, mufliers, rudbechias, reines-marguerites, belles-dejour… Mais elles n’ont pas toujours besoin d’être à côté des légumes. Les fleurs de petite taille peuvent être disposées sur les lignes de culture à raison d’une plante ou deux par mètre. Les autres seront placées en bordure du potager. Par contre, certains légumes peuvent être protégés par des fleurs placées directement à proximité. Voici quelques exemples recommandés entre légumes et fleurs : pour les tomates : soucis, oeillets d’Inde et roses d’Inde pour les oignons et les carottes : soucis, bourrache et marguerites.

Les mariages réussis entre légumes

  • avec les betteraves rouges : choux, haricots, laitues
  • avec les carottes : ail, échalotes, oignons, poireaux
  • avec les céleris : choux, pois, tomates
  • avec les choux : betteraves, céleris, concombres, haricots, pois, pommes de terre, tomates
  • avec les cornichons et concombres : choux, haricots, laitues
  • avec les fraisiers : ail, échalotes, mâche, oignons, poireaux
  • avec les haricots : betteraves, choux, céleris, concombres, laitues, tomates
  • avec la mâche : fraisiers avec l’ail, l’échalote, les oignons, les poireaux : carottes, fraisiers, tomates
  • avec le persil : tomates
  • avec les pommes de terre : choux, fèves, pois
  • avec les pois : céleris, choux, pommes de terre
  • avec les poireaux : carottes, céleris, épinards
  • avec les radis : laitues
  • avec les salades : betteraves, concombres, cornichons, haricots, radis
  • avec les tomates : ail, échalotes, céleris, choux, haricots, persil, oignons, poireaux
Publicités